L’installation du groupe PSA Peugeot-Citroën au Maroc

Le Roi Mohammed VI recevant à Rabat le Président du directoire du groupe PSA Peugeot-Citroën, Carlos Tavares.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, vendredi dernier à Rabat, la cérémonie de signature d’un accord entre le Royaume du Maroc et le groupe français PSA Peugeot Citroën. Cet accord porte sur l’implantation d’un complexe industriel du groupe dans la région du Gharb Chrarda Bni Hssen.
Le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy a déclaré que l’installation au Maroc d’un deuxième constructeur automobile constitue une nouvelle marque de confiance à l’égard du Royaume. Le ministre a aussi indiqué que ce projet contribuera à faire émerger dans la région du Gharb Chrarda Bni Hssen, un nouveau pôle industriel d’excellence, générateur de richesses et de valeur ajoutée. Quant à Carlos Antunes Tavares, président du directoire du groupe PSA Peugeot-Citroen, il a indiqué que la future usine du groupe, qui mobilisera des investissements de l’ordre de 6 milliards de dirhams, viendra compléter le dispositif industriel de PSA dans le monde. Il a aussi déclaré que le choix du Maroc n’est pas fortuit, et que le Maroc offre de nombreux atouts, politiques, socio-économiques, commerciaux et géographiques qui ont présidé à ce choix. Avec une capacité de production annuelle de 200.000 véhicules et 200.000 moteurs, ce complexe industriel, dont la réalisation s’inscrit dans le cadre de la colocalisation industrielle entre le Maroc et la France, permettra au groupe PSA Peugeot-Citroen, déjà présent dans 160 pays, de toucher efficacement plusieurs marchés de la région Afrique/Moyen-Orient.
Ce projet stratégique, dont le démarrage est prévu en 2019, génèrera quelque 4.500 emplois directs et 20.000 indirects.

commenter (0)
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (0)
Loading...
Commentaires (0)

Ajouter un commentaire